Idoles

dimanche, 12 février 2012

Benny Luke alias Jacob dans "la cage aux folles"

bennyluke.jpgIl nous a fait rire dans son rôle de majordome homosexuel très légèrement vêtu dans La Cage aux folles (I, II et III) : Benny Luke alias Jacob était en 2007 une personne très rare à retrouver sur le web. Un peu moins de 5 ans plus tard, nous avons retrouvé sa trace. Et avec une photo récente, en prime.

Lire la suite...

benny luke

vendredi, 2 mai 2008

How Do You Sleep ?

john_lennon_mark_chapman.jpgNew York, lundi 8 décembre 1980, 17 heures - A l’entrée du Dakota Building, John Lennon dédicace son nouvel album à Mark Chapman. Paul Goresh, un fan, prend en photo la scène. Intimidé, Chapman n’ose pas sortir le calibre 38 qu’il cache dans son manteau. Il le fera lorsque Lennon rentrera de studio vers à 22 heures 50.

Lire la suite...

lundi, 14 avril 2008

Allez les ponettes, aux asperges !

Hiver 54, chez Madame Arthur, une boîte de travelos du XVIIIème arrondissement (elle existe toujours, 75 rue des martyrs). Tard dans la nuit, et avant le petit matin, la revue est terminée, et la grosse clientèle est partie. C'est l'heure à laquelle débarquent les putes de la Porte de La Chapelle, disciplinées comme des collégiennes, et sous la houlette d'une sous-maîtresse en manteau de vison.

Lire la suite...

samedi, 29 décembre 2007

Gainsbourg et William Klein



klein_gainsbourg.jpg Pour la pochette de son premier album new-yorkais - Love On The Beat (1984) - Gainsbourg avait pensé au photographe, peintre et cinéaste William Klein, un natif américain installé à Paris. Tous les deux sont nés la même année, 1928, à quelques jours d'intervale. Tous les deux sont des fils d'immigrés juifs : l'un à Paris, l'autre à New York. Enfin, tous les deux ont commencé par la peinture : Klein avec plus de bonheur et de talent que Gainsbourg.

Serge et William avait fait connaissance en 1967 sur le tournage de Mister Freedom. Gainsbourg avait composé la musique. En voyant les rushs, il avait voulu un petit rôle. Et il l'a eu.

Coup de fil à 3 heures du mat' - On est en 1984, et Klein est parti tourner un film en Italie. Depuis Paris, Gainsbourg assaille tous les jours de coups de téléphone la réception de l'hôtel. Sans succès : Klein ne rentre que très tard dans la nuit. Mais, professionnel, le réceptionniste signale infatigablement la communication. Klein finit par lâcher au réceptionniste : "dites-lui de rappeler à 3 heures du matin !"... 24 heures plus tard, Gainsbourg arrive enfin à joindre Klein.

Très excité, Gainsbourg explique qu'il veut un portait de lui en travesti. Klein réplique : "génial, on va faire une pouffe !"... Mais Gainsbourg a une bien meilleure idée : "ah non, je veux être très belle !" Gainsbourg songe aux photos que Klein avait fait pour Vogue (voir ci-dessous) : il veut qu'il s'en inspire, il veut le porte-cigarette, la cendre démesurément longue, etc... Klein parle alors de travailler en noir et blanc. Et il met en garde : il va falloir beaucoup retoucher... Alors Gainsbourg parle d'arrêter de boire pendant quelques jours, de se "mettre au wagon"... Ce qu'il a effectivement fait pendant les 8 jours qui ont précédé la séance photo.



La séance photo - Ils se donnent rendez-vous à Paris, dans une brasserie du côté du métro Alésia. Puis ils se rendent au studio, tout proche. Là, tout fier, Gainsbourg fait écouter plusieurs fois les maquettes de l'album à Klein.

La maquilleuse se met alors au travail. Du Kohl, du fonds de teint, des faux-cils, des faux-ongles, des bagues, etc. Les oreilles de Gainsbourg, trop proéminentes, sont attachées avec du scotch. Le tout se déroule dans la bonne humeur, Serge se montrant pour la circonstance patient, affable et très collaboratif.

Plusieurs clichés sont pris, mais la photo qui est retenue a encore besoin de retouches. Alors Klein l'expédie au meilleur retoucheur sur la place de Paris : des cernes sont gommées, la peau est lissée, la bouche est retravaillée, et la cendre de cigarette est allongée jusqu'à l'extrême limite de l'équilibre...

... Comme sur ces clichés pris par William Klein une vingtaine d'années plus tôt.



Gainsbourg, William Klein