Dernières nouvelles

jeudi, 23 août 2007

Caroline Aigle (1974-2007)


Caroline Aigle, première femme pilote de chasse dans l'armée de l'air française, est décédée le 21 août dernier d'un cancer généralisé foudroyant. La maladie l'a emporté en un seul mois.

Une mort injuste : Caroline Aigle, sportive accomplie, n'avait même pas 33 ans. Elle laisse derrière elle deux très jeunes enfants.

Elle était née à Montauban le 12 septembre 1974. Fille de médecin militaire, elle a d'abord vécu avec ses parents sur le continent africain.

A 14 ans elle rentre en France et devient interne au Lycée militaire de Saint-Cyr. Curieusement, à cette époque, elle n'envisage pas de faire une carrière militaire.

Après le baccalauréat, elle fait maths sup' et maths spé' au Prytanée militaire de La Flèche. A l'issue de ces deux années de classes préparatoires, elle décroche son admission dans trois prestigieuses grandes écoles : l'ENSIETA (Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs des Etudes et Techniques d'Armement), Normale Sup' (rue d'Ulm) et Polytechnique.

En 1994, elle choisit d'intégrer Polytechnique. Mais d'abord elle fait une année de service militaire chez les Chasseurs Alpins.

1997, après ses deux années d'études à Polytechnique, voit son intégration à l'Ecole de l'Air. Sportive éclectique, elle devient également, cette année-là, championne de France militaire de triathlon, et aussi championne du monde militaire dans la même discipline, et par équipe.

Le 28 mai 1999, elle obtient son brevet de pilote de chasse. A des journalistes venus l'interviewer, elle explique que son seul objectif était d'être pilote de chasse, et que le fait d'être la première femme en France était purement secondaire, voire sans importance. Elle a expliqué aussi que dans cette profession, où l'on est vétéran à l'âge de 35 ans, il n'y a plus de préjugé machiste depuis longtemps.

C'est donc un être humain d'excellence que la mort a emporté trop tôt.